fbpx
Urbex
Paysages,  Photos

Urbex (Exploration Urbaine)

Qu’est-ce que veux dire « Urbex » ?

Dans sa définition la plus simple, l’Urbex veut dire « Urban Exploration » ou en français « Exploration Urbaine ».
Elle consiste à explorer des lieux construits et abandonnés par l’homme, ainsi que des lieux interdits, cachés ou difficile d’accès.

 

Qu’est-ce que l’urbex (exploration urbaine) ?

 

Avez-vous déjà vu des photos d’urbex ? Mieux encore en avez-vous déjà fait ?

Beaucoup de photographes en font une passion, ils nous font découvrir ces endroits à travers leurs photos, qu’ils retravaillent ou non derrière.

Ils utilisent principalement des appareils photos de qualités, les smartphones étant plus limités dans leurs réglages. De préférence avec un grand angle, ou bien en macro, fish eye.

 

 

La photographie Urbex (exploration urbaine) une passion pas sans risque…

Ces explorations parfois risquées et lointaines nécessitent au photographe de bien s’équiper au préalable.
Et bien sûr, pratiquer l’urbex demande de la discrétion et du respect pour le lieu visité ou même les propriétaires.

On ne touche pas, ou on touche avec ses yeux (ou son appareil photo dans notre cas).

Cela vous fait penser à un photographe que je vous ai déjà présenté non ? Bien sûr… N.G Photography (si ce n’est pas le cas, allez jeter un œil) !

 

Sa page Facebook ici !

 

 

 

 

Pour cet article il a voulu nous partager quelques-unes de ses œuvres pour découvrir cette pratique en photo et nous en parler directement !

 

 

Témoignages d’expériences :
Pourquoi pratiques-tu l’urbex ? 
L’exploration urbaine est pour moi en lien avec la photographie. J’ai réellement commencé à explorer toute sorte d’endroits grâce à ma passion première ; la photo. Ces lieux sont un de mes domaines préférés en photographie.
Qu’est-ce que l’exploration urbaine t’apporte ?
J’ai ce plaisir à pénétrer et explorer ces bâtiments abandonnés en grande majorité, de plus j’aime également les lieux les plus difficiles d’accès.  Une fois dans ces lieux, j’essaye de chercher leur histoire et mettre en avant ces lieux avec mes photos.
Y a t-il quelques règles à respecter en Urbex ? 
En exploration urbaine, il y a quelques règles primordiales !
Ne pas voler, ne pas casser, ne pas taguer en gros ne pas dégrader les lieux.
J’ai un principe : entrer, visiter, photographier, repartir, sans être vue et sans laisser de trace.
Il faut éviter de divulguer les lieux visités à n’importe qui, l’échange est autorisé.
Comment trouves-tu tous ces endroits ? 
Je passe beaucoup de temps à chercher sur internet ces lieux, et Google Maps est mon ami pour la localisation précise.
J’ai découvert au fil du temps quelques astuces très pratiques pour trouver de jolis châteaux ou manoirs.
As-tu une expérience particulière à partager ? 
En exploration, il se peut tomber sur des surprises d’un point de vu rencontre humaine.
Personnellement je n’ai jamais eu de problèmes, comme tomber sur des personnes vulnérables ou même la police.
Au contraire, j’ai fais que de très bonnes rencontres !
Quels sont les risques que tu prends le plus en faisant de l’urbex ? 
Les plus gros risques sont ceux que je prend pour pénétrer dans certains lieux dans lesquels je vais sans autorisation et qui ne sont pas abandonnés.
Je rajouterais également la complexité à aller sur certains site.
Qu’est-ce qui te plaît le plus en exploration ? 
J’aime le charme de ces lieux, comme les manoirs ou châteaux. J’aime également le fait de pouvoir aller dans des lieux auxquels nous n’aurions jamais pu pénétrer si ils avaient été en activité. Et j’aime quand on tombe face au lieux après quelques centaines de mètres à marcher en général.
Et que préfères-tu prendre en photo dans l’urbex ? 
Mes photos préférées sont celles de jolies manoirs que ce soit l’extérieur ou l’intérieur. J’aime également les chapelles et les lieux peu communs.
Mais je pense que ce que je préfère, c’est prendre en photos des véhicules de l’armée.
Faut-il du matériel spécifique ? 
Pour pratiquer l’exploration, en tant que photographe, il faut bien sûr son matériel photo et un trépied.
Pour la tenu vestimentaire, personnellement, je prend des Rangers (chaussures montantes ; de sécurité ou non, cela dépend du site où je vais), je m’habille surtout en tenue militaire, car ce sont des vêtements qui sont robuste, de plus, j’aime ce côté là.
Pour les accessoires ; gants obligatoire, car souvent il faut passer en forêt ou escalader, des lampes puissantes, et une bonne canette de Monster !
Ce que t’aimerais prendre en photo prochainement en urbex (sans préciser le lieu) ?
J’avais comme projet les blindés, ce que j’ai réalisé sans problème. J’ai comme projet de refaire une exploration déjà faite mais je n’en dirais pas plus.
Sinon, j’aimerai aller à Prypiat : la ville fantôme de Tchernobyl en Ukraine.

 

 

De l’Urbex (exploration urbaine) en photographie :

  • Urbex chateau

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

194 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez194